lundi 14 avril 2008

1er SNG : la chance revient !?

Je n'ai pas encore reçu mes 10$ sur VC Poker (il est précisé qu'il faut au maximum 2 jours ouvrables, donc je devrais les avoir aujourd'hui ou mardi au plus tard).

Néanmoins il me reste un peu d'argent sur PKR (13$). J'ai donc tenté un SNG à 1$+0,1. Je savais que sur PKR le rythme des blinds est très rapide. Ou plutôt il est normal, mais le rythme de jeu est tellement lent que ça revient au même.

En effet je commence small blind, et lorsque je reçois le BB on est déjà au niveau 3, presque 4.

La table a mis longtemps à se vider. J'ai éliminé le premier joueur lorsque j'ai joué ma première main au niveau 4 : KK en milieu de parole. Il limp UTG comme il n'a pas arrêté de le faire (c'est une constante en basse limites sur PKR les limp avec n'importes quelles cartes et n'importe quel tapis). Je relance à 4BB. Le joueur après moi suit, mais UTG relance à tapis.
Tient donc... Je sur-relance (je le couvre, si jamais je perd il me restera 600 sur des blind 50/100). Impossible de folder KK sur une telle table. Il peut très bien me relancer avec quelque chose comme KQ's ou une pocket paire.
Le joueur après-moi se couche, et UTG montre bien une pocket paire : AA Je me met à maudire ma malchance actuelle qui veut que quand j'ai du jeu l'autre en face a plus fort. Néanmoins un K au turn me sauvera contre toute attente. Tien, la malchance commencerait-elle à disparaitre ?

Quelques mains plus tard je reçois AK que je relance. Un short m'envois son tapis et bien sûr je paye. Il montre aussi AK et nous partagerons le pot. Bah, au moins j'ai gagné 50% des blinds.

Finalement j'arrive à la bulle. Je profite d'ailleurs de mon image très solide pour voler quelques coups et rester en jeu avec un tapis décent (environs 10BB, soit en gros la même chose que les autres). Il faut dire que je n'ai jusque là montré que des mains très fortes. J'ai peu joué, lorsque les blinds sont arrivé à 100/200 j'ai estimé qu'il était plus prudent de ne plus jouer que du très fort puisque la plupart des survivants avait un tapis compris entre 3 et 7 BB (mis à part 3 joueurs dont moi). Donc j'ai simplement laissé les petits tapis se faire naturellement éliminer, que ça soit en faisant tapis préflop sans vrai main et sans fold equity contre le BB, ou en se faisant bouffer par les blinds.

A la bulle je bénéficie d'un énorme coup de chance : j'ai TT et je fais tapis. Je suis payé par le BB avec AQ. Il touche une dame dès le flop, mais 5 cartes à coeur sortiront et nous partageront le pot. Je l'ai vraiment échappé belle sur ce coup.

J'arrive ensuite ITM et je réussi à monter mon tapis en jouant très agressif. Néanmoins un sale coup me fera perdre quasiment toutes mes chances : je suis de SB avec KQ's et je fait tapis. Je suis instantanément payé par le BB qui montre JT. Il touche un valet à la river et me prend les 3/4 de mon tapis .

Finalement je sors 3ème pour 1$ avec un pur vol de ma part contre le BB qui me paye encore une fois avec JT (j'avais 52 je crois). Je n'avais néanmoins plus trop le choix si je voulais avoir encore de la fold equity sur lui (j'avais un peu moins de la moitié de son tapis).


En bref, un SNG rassurant pour moi. Et c'est bien le principal.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire